Informations d'identification de la ligne 02 52 88 24 87

Numéro +33252882487
Type Numéro géographique - Région Nord-Ouest (+ La Réunion, Mayotte) Nom Découvrez le nom du propriétaire !
Adresse non communiquée Ville Angers
Zone géographique ZNE Angers Département Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe, Vendée
Opérateur Voxbone Formats de numéros 02 52 88 24 87, +33252882487, 0033252882487, +33 2 52 88 24 87, 02.52.88.24.87, 02/52/88/24/87, 02-52-88-24-87
Commentaires Voir 2 avis

Indice de confiance du 02 52 88 24 87 2 avis

1

Le numéro 02 52 88 24 87 possède un indice de confiance de 1%. L'indice de confiance est très faible, ne répondez pas à cet appel, ou ne communiquez pas avec ce numéro.

Ce numéro a été consulté 6 fois hier et 2 fois aujourd'hui. Le rythme de consultation du numéro est légèrement élevé, la moyenne est habituellement de 4 consultations/jour. Une campagne d'appel est peut-être en cours ces derniers jours.

Pour 100% des personnes interrogées, le numéro 02 52 88 24 87 doit être classé comme Arnaque / Harcèlement / Escroquerie / Piratage.

Statistiques du numéro 02 52 88 24 87

Catégorisation du numéro 02 52 88 24 87

Chaque internaute peut donner son avis sur le numéro qui l'appelé, ce qui permet de classer chaque numéro dans une catégorie.

  • 100%Arnaque
  • 0%Autre
  • 0%Service public/privé
  • 0%Robot Zombie
  • 0%Démarchage Commercial
  • 0%Appel légitime

Visites récentes sur la page du 02 52 88 24 87

Le rythme de consultation des pages d'un numéro permet de savoir si la campagne d'appels est large ou réduite au moment où vous la recevez.

2 avis sur le numéro 02 52 88 24 87

Soyez solidaires, participez à notre site collaboratif en apportant votre témoignage de façon anonyme, afin d'informer les prochains internautes qui recevront un appel inconnu de la part du numéro 02 52 88 24 87.

  1. Arnaque

    Harcèle constamment,je reçois 2 appels par jour, quand on répond on a une voix automatique qui fait faire patienter. Boite française ou non il faut arrêter.

  2. Arnaque

    C'est l'entreprise Courrier international qui harcèle...